une année au verger

 

 

 

 

Pour nous, la campagne fruitière débute en novembre : aprés quelques jours de repos, il nous faut déjà penser à préparer la saison prochaine.

La taille d'hiver commence aux alentours du 15 novembre.

Il nous faudra bien plusieurs mois pour en voir le bout (nous devrions terminer vers février/mars).

 

 

 

LA TAILLE

La taille, c'est toute l'année ou presque : 

Les tailles se conjuguent au pluriel parce qu'il en existe plusieurs. Elles ont des fonctions différentes. Elles sont pratiquées à des époques variées et ne poursuivent pas les mêmes objectifs. 

Voici les définitions que nous utilisons :

la taille de fructification pour choisir les organes qui porteront les fruits et en déterminer le nombre. -D'octobre à avril-

La taille d'éclaircissage pour éliminer des organes en surnombre ou mal adaptés. -D'avril à juin-

La taille en vert pour supprimer les gourmands ou des rameaux vigoureux générateurs d'ombrage. (sur de jeunes arbres, elle permet de travailler sur une préformation). -De mai à août-

La taille après récolte pour diriger les flux de sève vers des organes choisis et en croissance (elle est similaire à une taille d'hiver partielle). -Septembre/octobre-

La pré-taille pour préparer la taille de fructification en simplifiant sa réalisation.-En fin d'été jusqu'en novembre-

La taille de restructuration pour modifier le volume de l'arbre en le simplifiant. en phase de dégarnissement de l'arbre-

 

Tous ces types de taille ne sont pas pratiqués sur les mêmes arbres la même année, mais plusieurs peuvent être associés.

 

Rôle et importance de la taille :

avoir de beaux rameaux chaque année, de belle fleurs puis de beaux fruits.

Favoriser l'ensoleillement pour obtenir des fruits plus sucrés.

Garder les arbres bas...

LA FLORAISON

Durant cette période le climat est trés surveillé notament par rapport aux seuils critiques des variétés et aux gels.

Et plus précisément jusqu'à la période des Saints de glace qui se trouve aux alentours des 11 et 13 mai, une fois cette période passée le gel ne serait plus à craindre.

Les gelées de printemps

La protection contre les gelées de printemps nous préoccupe chaque année. Les gelées nocturnes peuvent en effet occasionner de graves dégats dans les vergers. Une seule nuit de gel peut anéantir une récolte !

 

Il existe différentes techniques pour lutter contre le gel. Notre choix s'est porté il y a plusieurs années sur une technique qui a fait ses preuves.

Cette technique est plutôt onéreuse au départ, elle occasionne aussi quelques nuisances sonores sans doute, mais elle reste la plus écologique.Nous avons choisi de lutter avec des tours à vents (éoliennes) associées, en cas de très fortes chutes des températures, à des bougies anti-gel. Ces tours à vent brassent l'air, mélangent les différentes couches d'air. Ce brassage permet à lui seul un certain gain de température. Les bougies permettent quant à elles, d'agir comme des chaufferettes. L'air réchauffé est brassé par les éoliennes et diffusé dans les vergers. 

 

La mise en œuvre des techniques de lutte contre les gelées ne s'improvise pas. Il faut  impérativement connaître les prévisions météorologiques, bien connaître les différences de températures entre les parcelles à protéger. Pour cela, nous plaçons des thermomètres à minimum qui vous indiquent par nuit claire et calme les écarts de températures d'un point à un autre. Le point le plus froid sert de référence pour le démarrage de la lutte. Nous nous sommes aussi doté d'une mini station météo, d'un avertisseur de gel ainsi que d'un thermomètre humide (pagoscope ou psychromètre), ceci facilite nettement notre décision de mise en route. La condition primordiale d'une protection efficace contre le gel dépend du moment où l'on déclenche la lutte. Tout ceci occasionne de nombreuses nuits blanches et explique nos traits parfois tirés...

La pollinisation

Pour les abricots, il est important de considérer la pollinisation comme une technique de production essentielle.

Dans un premier temps, nous avons mis en place un verger multivariétal pour que les variétés puissent s'interpolliniser.

Afin de palier aux décalages de floraison qui peuvent arriver, il est parfois nécessaire de procéder à l'apport de bouquets de fleurs supplémentaires. (Il s'agit de placer au moins un bouquet de fleur par arbre pour avoir une plus grande dispersion possible).

Les abricotiers possèdent un pollen lourd et surtout en quantité insuffisante ne permettant pas d'assurer, ni une pollinisation passive ni une pollinisation par le vent. Il est donc indispensable que des insectes pollinisateurs soient présents dans le verger. Les abricotiers fleurissent tôt et la population naturelle d'abeilles, bien que très diverse, est souvent insuffisante pour assurer une bonne pollinisation. 

Dès le début de la floraison, nous installons donc des ruches dans le verger. (8 ruches par ha) Nous les regroupons par 3 ou 4 dans des endroits stratégiques et bien exposés.

l'ECLAIRCISSAGE

Après la floraison viennent les fruits. Et souvent, ceux-ci sont en surnombre pour la taille de l'arbre. Du coup, les fruits n'ont pas la grosseur attendue... Il faut éclaircir!

L'éclaircissage se pratique généralement en avril et mai. Il consiste à éliminer avant grossissement une partie des fruits produits par un arbre trop chargé, qui s'épuiserait avec une telle production.

L'objectif principal de l'éclaircissage est l'augmentation du calibre moyen des fruits en supprimant certains d'entre eux. 

 

LA RECOLTE

Les fruits se gorgent doucement de soleil, puis parviennent à maturité massivement sur une période de temps réduite. Le pêcher, par exemple, ne donne des fruits que sur une dizaine de jours. La récolte se fait en quatre à six passages.

En plantant différentes variétés, nous pouvons proposer des fruits et légumes toute la saison, de fin mai à fin août, avec un temps fort sur juillet-août.

Nous avons donc  sélectionné des variétés précoces, de mi-saison et tardives afin d’étaler les récoltes de cerises, pêches, abricots, quelques prunes et légumes d'été.

La cueillette se fait manuellement, le matin de préférence, au rythme de la maturité, lors du développement maximal des saveurs.  

 

 

Voici l'automne avec son lot de travaux d'entretien avant de prendre un peu de repos...

notre actualité

STAND DE VENTE "DIRECT PRODUCTEUR"

ouvert tous les jours jusqu'à fin août / début septembre selon la saison fruitière

Nos horaires ?

Où nous trouver ?

 

Nous Joindre

LES VERGERS DE MAUBEC

CHEMIN DES BONDONNEAUX

26200 MONTELIMAR

Téléphone / Fax : 04.75.01.47.90

 

Mail : lesvergersdemaubec@orange.fr

 

Météo Montélimar © meteocity.com
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© LES VERGERS DE MAUBEC